mardi 17 décembre 2013

je suis né pour le bonheur

Nous sommes libres de croire ce que nous voulons, et la manière
dont nous agissons témoigne de nos croyances.

Nous pouvons croire que nous sommes porteurs de différentes
facettes ; nous sommes tantôt joyeux, tantôt tristes, tantôt bons et
tantôt méchants.

Nous ne nous apercevons pas toujours à quel point il est difficile
de vivre avec toutes ces personnalités contradictoires. Nous croyons
qu'il est normal d'avoir des hauts et des bas, de ressentir de la
peur, de la honte, de la tristesse ou de la colère.

Nous trouvons toutes sortes de bonnes raisons pour croire à notre
malheur et nous sommes persuadés que la misère morale et physique
font partie du lot de l'être humain.

Et nous agissons en conséquence, en personne frêle, vulnérable,
n'osant pas faire confiance à la force qui nous habite pourtant.

Il peut en être tout autrement.

Nous pouvons décider une fois pour toutes que les sentiments
négatifs ne sont pas ceux que nous voulons conserver.

Nous pouvons redevenir tels que nous avons été créés.

Je me défais patiemment des conditionnements, de la peur et du
malheur. Je suis né pour le bonheur.

" Aucun chemin n'est complètement ardu. Parlez de vos joies ; le
monde est assez triste comme ça. "

Elle Wheeler Wilcox