vendredi 31 janvier 2014

le poidssur nos épaules

 Les hommes marchent en file indienne
  à la surface de la terre

    Chacun porte un sac à l'avant, un
  autre à l'arrière.

    Dans le premier, nous plaçons nos
  qualités,

    Dans le second, nos défauts... à
  chacun ses critères.

    Durant cette longue marche qu'on
  appelle la vie,

    Nous gardons les yeux fixés sur
  notre sac avant,

    Pas encore arrivés mais déjà sûr
  d'avoir réussi.

    Dans notre dos pourtant, le poids de
  nos vices pend lamentablement.

    Nous feignons de l'ignorer, car nous
  sommes trop occupés,

    A reprocher à notre prochain les
  défauts qui sont les siens

    Nous nous jugeons meilleurs que lui
  et cependant,

    Celui qui marche derrière nous en
  pense autant...

   ---------------------------------------


    N'est ce pas là une situation que
  nous vivons quotidiennement ?

    Ce petit texte doit nous rappeler que
  notre position parmi les hommes est
  toute relative : nous ne sommes
  ni meilleurs ni pires qu'autrui.

    Il faut laisser à notre voisin le
  droit de changer, sans lui reprocher
  ses défauts actuels.

-----------------------------------------

    "Le grave défaut est d'avoir des
  défauts et de ne pas s'efforcer de s'en
  corriger."
    Confucius