mercredi 6 novembre 2013

Il y a quelques jours, je suis tombé par hasard 
sur un discours d'adieu donné par le PDG de 
Coca-Cola, la grande firme américaine.
 
Alors qu'on aurait pu penser que ce genre de 
personnage était un bourreau du travail, 
uniquement focalisé sur le profit et la rentabilité, 
son discours nous révèle un tout autre visage.
Un visage très humain. 
 
Je vous ai traduit son discours. Le voici :
 
"Imaginez la vie comme un jeu dans lequel vous jonglez 
avec cinq balles. 
Ces balles représentent : le travail, la famille, la santé, les 
amis et la vie spirituelle.
 
Vous vous rendrez compte rapidement que le travail est 
comme une balle en caoutchouc. 
Si vous la laissez tomber, elle rebondira et vous reviendra. 
 
Mais les quatre autres balles : la Famille, la Santé, les 
Amis et l'Esprit sont fragiles comme le cristal.
 
Si vous laissez tomber l'une d'elles, elle en sortira 
inévitablement éclatée, ébréchée, abimée, voire même brisée. 
Jamais elle ne redeviendra la même.
 
Vous devez comprendre ceci : appréciez le plus précieux 
et efforcez-vous de l'atteindre. 
 
Travaillez avec efficacité dans les heures normales de 
bureau et laissez le travail à temps. 
 
Consacrez le temps nécessaire à votre famille et à vos amis. 
Faites de l'exercice, mangez et détendez-vous de manière 
adéquate. 
 
Et par-dessus tout, croyez en la vie intérieure, le 
spirituel, qui est le plus transcendantal parce 
qu'il  est éternel. 
 
Shakespeare disait : Je me sens toujours heureux, 
vous savez pourquoi ? Parce que je n'espère rien de 
personne, espérer fait toujours mal. 
Les problèmes ne sont pas éternels, ils ont toujours 
une solution. Le seul qui ne se résolve pas est la mort.
 
La vie est courte, alors aimez-la!
 
Vivez intensément et rappelez-vous : 
Avant de parler... écoutez ! 
Avant d'écrire... pensez ! 
Avant de critiquer... regardez-vous ! 
Avant de frapper... calmez-vous ! 
Avant de prier... pardonnez ! 
Avant de dépenser... gagnez ! 
Avant de baisser les bras... essayez !
 
Avant de mourir... vivez !"
 
 
 
Si même le PDG de l'une de plus grande et prospère 
entreprise du monde trouve le temps de consacrer des 
moments à la Famille, aux Amis, à la Santé et à la 
Spiritualité, alors nous devrions également le pouvoir, 
non ?