jeudi 24 février 2011

Eveillez votre conscience



Sans vouloir mener la campagne du « peace and love » ou des mantras de certains maîtres spirituels, mais au cœur de la tourmente, je viens de découvrir l’existence d’une méthode qui peut me permettre, en pleine conscience de rebondir et retrouver une certaine harmonie.
C’est quand nous ne nous sentons pas prêts à faire face à certaines situations, que le destin nous y oblige. Quand la nostalgie, la peur, séduisent nos âmes, nous reflétons alors la triste pensée d’un esprit troublé.
A chaque coup dur, il y a des solutions.
Mais il faut commencer par le plus difficile, se mettre au coup de pied au c… et ouvrir les yeux sur ce que la vie nous offre de meilleure. Ok, elle n’est pas toujours sympa, mais de temps en temps nous avons aussi besoin de se surpasser, de montrer de quoi nous sommes capables, pour les autres et surtout pour nous-même. Nous passons tous les jours à côté des petites choses simples de la vie qui ne demandent qu’à être là pour vous émerveiller mais le temps nous ai compter et personne ne porte plus attention au chant d’un oiseau , au parfum d’une fleur, au « bonjour » d’un passant que l’on croise, au sourire d’un enfant ;
Dites moi, la dernière fois que vous avez piqué un fou rire avec votre meilleure amie, c’était quand ?
La dernière fois que vous avez fait une pause pour admirer un endroit ? la dernière fois que vous avez pris le temps de prendre des nouvelles de votre âme ? et de celle des vôtres ?
Le bonheur le plus basique passerait-il inaperçu, ou passerait-il au second plan derrière le bonheur matériel ?
Pourtant nous le croisons chaque jour sans même y prêter attention, c’est dommage, mais le plus étonnant, c’est de se plaindre de ne plus être heureux dans sa vie même si nous ne manquons de rien.
Prenez chaque fois que c’est possible, à condition que ce soit tous les jours, une capsule de bonheur, bientôt vous en redemanderez et lorsque vous sentirez ce désir monter en vous, vous serez déjà sur la bonne voie, celle de l’éveil de la conscience.
L’hiver touche à sa fin, et le soleil pointe le bout de ses rayons, ce qui nous redonnera le dynamisme que le froid et la grisaille nous a volé, on a déjà l’impression de sortir enfin de l’enfer. Une pensée pour soi et pour les autres vous procurera déjà uns pleine satisfaction personnelle.
Essayez, ça ne coute pas cher, ne me dites pas que vous n’avez pas le temps, je sais que ce n’est pas vrai, et vous aussi vous le savez.
Eveiller votre conscience et votre cœur, c’est vivre tout simplement.